L’importance du Web pour la croissance

Selon Statistique Canada, ce serait 46,4 % des PME canadiennes qui n’ont pas de présence sur le Web. Près de 9 sur 10 n’offrent pas la possibilité de faire des achats en ligne.

C’est quand même dur à croire qu’aujourd’hui, il y a encore autant de gens d’affaires qui ne profitent pas de cet outil extraordinaire.

Il y a toutes sortes de raisons de ne pas vouloir un site Web. On n’a pas le temps de s’en occuper, ça coûte cher et il peut y avoir des problèmes liés à la cybersécurité.

Pourtant, il faut bien se rendre compte que, si le Web demande effectivement des investissements, les retours sur ceux-ci en valent vraiment la chandelle. Peu importe la taille de notre compagnie.

D’abord, la présence en ligne stimule la croissance. Selon le rapport « À la conquête du Web » de la BDC, les entreprises qui s’y trouvent sont 1,7 fois plus susceptibles de connaître une augmentation de leurs ventes et ont 1,5 de voir un accroissement dans leurs profits. Surtout, elles sont 2,8 fois plus enclines à exporter.

Développer une expertise du Web peut vous permettre de voir plus grand. Une entreprise comme BBQ Québec en est un bon exemple. Née il y a cinq ans, cette PME est aujourd’hui connue à travers le Québec, notamment grâce à sa stratégie de communication sur le Web. Elle figure aussi au 155e rang du classement des leaders de la croissance publiée par Canadian Business et L’actualité. Elle vend partout dans la province et prépare son expansion dans de nouveaux marchés.